Comment réduire le temps de chargement de son blog WordPress

optimiser-temps-chargement-wordpress

Le temps de chargement d’un site internet est l’un des piliers de son succès, pour que vos visiteurs restent et reviennent sur votre site, il doit s’afficher le plus rapidement possible. Mais ce n’est pas tout puisque le temps de chargement de votre blog a également des conséquences sur son positionnement dans les moteurs de recherche.

Nous détestons attendre pendant le chargement d’une page web. Les sites internet sont plus souvent feuilletés que « consultés » et il ne faut jamais perdre de vue que la majorité de vos visiteurs proviennent de Google et recherchent des informations qu’il souhaitent trouver le plus rapidement possible, l’objectif de Google est donc de leurs fournir ces informations en un temps record.

Alors faut-il utiliser un thème minimaliste, presque pauvre graphiquement pour permettre une navigation fluide et rapide à vos visiteurs ou au contraire privilégier le design et l’ergonomie ?

Pour ma part je suis très attaché au design sur le web. En 2016, ça m’agace beaucoup de surfer sur un site avec cette impression d’être retourné dans les années 2000… Mais ce n’est que mon propre avis et il faut bien admettre que les sites les plus visités au monde ne sont pas des bijoux de modernité et d’esthétisme, il suffit de voir la page de recherche de Google, Amazon, Yahoo, Wikipedia…

Ce qui est certain, c’est que les moteurs de recherche ne prennent absolument pas en compte l’aspect graphique d’un site pour déterminer son positionnement dans les SERP

Pourquoi optimiser le temps de chargement de son blog ?

L’amélioration du temps de chargement de votre blog va servir deux objectifs communs : Satisfaire vos visiteurs et satisfaire Google.

Premièrement vos visiteurs, parce que l’ère de l’internet fibré est en marche et qu’il ne reste que très peu de personne prêtent à attendre plus de quelques secondes pour qu’une page s’affiche entièrement.

Une étude américaine citée par le site FastCompany indique qu’un internaute sur 4 quitte un site si la page n’a pas été chargée dans les 4 secondes. Donc comme pour la règle des 3 clics en ergonomie web, il y la règle des 4 secondes dans le domaine du temps de chargement sur internet.

Un site qui se charge rapidement aura plusieurs autres impacts positives sur vos statistiques de fréquentation comme :

  • Un meilleur Taux de conversion
  • Un meilleur Taux de rebond
  • Plus de temps passé sur votre site
  • Plus de Page vues par utilisateur
  • Potentiellement plus d’interaction (clics)

Concernant le référencement, il n’est pas prouvé que l’amélioration de ces statistiques de fréquentations impact le positionnent d’un site mais ce qui est certain, c’est qu’un site qui se charge rapidement est plus souvent visité par les robots de Google (Crawler) et à donc plus de chance d’être remonté dans les résultats de recherche.

Votre blog est t-il rapide ?

Il existe des dizaines de solutions gratuites ou payantes sur le web effectuer un audit de performance de son site. J’ai choisis pour cet article de vous présenter des solutions simples et gratuites, en 5mn vous saurez globalement ou se situe votre site en termes de rapidité.

1 – Website.Grader.com

websitegrader

Website.Grader est un outil ultra simple, il va attribuer une note à votre site selon 4 critères principaux : Performance, Compatibilité Mobile, Optimisation SEO, Sécurité

Ce qui nous intéresse le plus dans le cadre de la réduction du temps de chargement de votre site, c’est le critère Performance.performance-websitegraer

Website.Grader va tout simplement afficher le poids total de la page, le nombre de requêtes HTTP envoyées au serveur et le temps de chargement de la page en seconde (image ci-dessus)

Dans l’idéal, le poids maximum d’une page est de 3MB, le nombre de requêtes ne devrait pas dépasser les 50 et le temps de chargement ne devrait pas dépasser 3 à 4 secondes.

2 – Google PageSpeed Tools

googlepagespeed

Google PageSpeed est un outil plus complet, et surtout il permet d’avoir très clairement l’opinion de Google sur les performances de votre site.

Lorsque vous testerez votre site, vous aurez certainement une ou plusieurs de ces suggestions d’amélioration :

  • Éliminer les codes JavaScript et CSS qui bloquent l’affichage du contenu au-dessus de la ligne de flottaison
  • Optimiser les images
  • Réduire le temps de réponse du serveur
  • Exploiter la mise en cache du navigateur
  • Autoriser la compression
  • Réduire la taille des ressources CSS
  • Réduire la taille des ressources HTML
  • Réduire la taille des ressources JavaScript

Dans la suite de cet article, je vous présente des solutions pour apporter rapidement des améliorations à tous ces éléments d’optimisation.

3 – WooRank 

woorank

Woorank est une solution payante, pour effectuer des audits de site / blog. L’audit de Woorank vous conseil plus de 70 critères d’optimisations (Ergonomie / SEO / Performance…)

La version web est payante mais les plugins pour navigateurs web sont gratuits et plutôt pratiques. Ils vous permettront d’analyser votre blog mais aussi ceux de vos amis et concurrents pour mieux comprendre ce qui fait leurs succès ou leurs échecs.

Comment améliorer le temps de chargement de ses pages ?

Optimisation des images

Optimiser les images de votre site est absolument essentiel pour gagner de précieuses secondes lors du chargement de vos pages, pour cela il y a deux choses à faire :

1 – Redimensionner les images trop grandes

La première chose est de redimensionner vos images à la bonne taille AVANT de les importer dans votre blog parce que si, par exemple, vous importez une image de 3200px de large sur blog et que sa largeur affichée sur la page est de 500px, le serveur sera obligé charger l’image de 3200px, très lourde, puis devra  la redimensionner avant de l’afficher sur le navigateur.

En important directement l’image dans le bon format, le poids sera réduit et elle sera affichée directement sans ralentir le serveur.

2 – Compresser les images

Les images représentent la majeure partie du poids total d’une page web. Aujourd’hui il n’est pas rare d’afficher plusieurs images hautes résolution de 1920 pixel de large dans des diaporamas ou des vignettes d’article très large comme sur certains posts de ce blog.

La page peut alors atteindre plusieurs mégaoctets et la seule solution est de recourir à la compression d’image.

Une image compressée peut voir son poids réduit de 30% à 90%.

Alors comment faire pour compresser les images ? Et bien il y a deux cas de figure :

Compresser les images déjà présentent sur votre blog WordPress

Vous trouverez plusieurs plugins très efficaces pour cela, malheureusement ils sont tous payants lorsqu’il s’agit de compresser plusieurs centaines, voir milliers d’images.

Voici quelques uns des plus connus :

Personnellement je vous recommande WP Smush, la version gratuite permet d’optimiser des images de 1MB maximum et de traité seulement 50 images à la fois mais si ce n’est pas suffisant et que vous devez compresser des centaines ou des milliers d’images d’un coup, pas de problème j’ai une solution pour vous !

WPMU DEV, l’équipe qui développe le plugin WP Smush propose également tout un pack de plugin et c’est vraiment très bien pensé. Ça fera l’objet d’un futur article tellement il y a de choses à dire. Bref, ce pack de plugin, qui contient la version Pro de WP Smush est payant, mais vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 2 semaines.

C’est ce que j’ai fais pour compresser et réduire le poids des 8500 images présentent sur ce blog. Très efficace puisque près de 98% des images ont compressées et franchement, je n’aurais pas voulu le faire à la main, une image après l’autre…

Compresser les images avant de les importer sur votre blog

Le deuxième cas de figure, vous rédigez un nouvel article et vous voulez compresser vos images avant de les importer dans WordPress.

Le site Optimizilla.com fait très bien le job et vous permettra d’importer plusieurs images, de choisir le niveau de compression sur une échelle de 1 à 100.

optimiser-image-temps-de-chargement-web

Minifier et Compresser les fichiers HTML / CSS / JS

Un blog est constitué de millier de fichiers qui s’assemblent pour former des pages et créer des fonctionnalités. Ces fichiers sont eux même constitués de milliers de lignes de code et surtout d’espaces, de commentaires et autres caractères inutiles augmentant son poids. Minifier un fichier, c’est supprimer ces caractères sans intérêt.

Ensuite la compression des fichiers, tout comme les images, elle va permettre aux fichiers HTML, CSS et JavaScript de gagner quelques kilo-octets et donc d’améliorer sensiblement le temps de chargement de vos pages.

Pour cela, j’utilise les plugins JCH Optimize et Autoptimize, comme tous ceux que je vous propose, je les ai testés sur plusieurs thèmes sans rencontrer de conflits ou bugs… Je ne peux malheureusement rien vous garantir, à vous d’essayer.

Exploiter la mise en cache du navigateur

Personnellement, la mise en cache du navigateur est prise en charge par le plugin WP Super-Cache. Si vous ne l’avez pas encore installé, je vous invite à le faire au plus vite ! Il propose des réglages avancés pour les plus aguerris mais aussi une activation en une seul clic, très simple !

Souscrire à l’option CDN avec votre hébergement web

Le CDN (Content Delivery Network) est une option à laquelle vous pouvez souscrire avec votre hébergeur web pour 10€ à 20€ par an.

Grossièrement, un CDN permet de rendre votre blog plus rapide en créant des répliques de celui-ci sur d’autres serveurs aux quatre coins du monde.

cdn-schema

C’est terminé ! Si vous avez respecté toutes ses étapes, votre blog est optimisé et son chargement ne devrait pas dépasser les 3-4 secondes ! Vous pouvez maintenant demander à Google de le ré-indéxer en tenant compte de ces nouveaux paramètres en vous rendant sur Google Webmaster Tools – > Exploration -> Explorer comme Google.

VOS PREMIERS BENEFICES DANS 15 JOURS AVEC LA METHODE CD2S

formation-mlm-blog-marketing-reseau

Vous venez de lire : Comment réduire le temps de chargement de son blog WordPress

Si cet article « Comment réduire le temps de chargement de son blog WordPress » vous a plu,

Cliquez sur « j’aime »Vous m’en verriez ravi.  Vous pouvez même le partager sur vos réseaux sociaux ;-)

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour Max,

    Merci pour cet article très technique, et très intéressant, j’avoue pour ma part ne pas trop me poser de questions, j’essai de mettre des photos pas trop lourdes sur mon blog et ça s’arrête là . J’ai donc appris bcp de choses avec ton article.
    Amicalement
    Joel

LAISSER UN COMMENTAIRE