Comment racheter une entreprise ?

Comment racheter une entreprise ?

Pour votre projet, vous ne souhaitez pas passer par la case de création d’entreprises ? Vous pouvez décider de racheter une entreprise déjà existante. Chaque année, de nombreuses entreprises de tous les secteurs d’activités (commerciales, industrielles, ou artisanales) changent de mains. Le rachat permet de se lancer dans une entreprise qui est déjà en état de marche. En effet, il s’agit d’une excellente alternative à la création de sociétés. Mais quels sont les avantages et les inconvénients, mais aussi les façons de racheter une entreprise ? Les quelques lignes ci-dessous vont vous aider à en comprendre mieux le fonctionnement.

Les avantages et les inconvénients du rachat d’une entreprise

L’un des plus importants avantages de racheter une entreprise est sans aucun doute le gain de temps. En effet, effectuer un rachat vous permet de vous affranchir des formalités nécessaires pour la création d’une entreprise. En général, il ne vous sera plus nécessaire de faire une étude de marché ou d’établir un business plan. Il vous sera alors plus facile de trouver des aides financières si cela est nécessaire. Une entreprise qui a plusieurs années d’existence est plus pérenne qu’à ses débuts. De ce fait, les banquiers ou les autres organismes de financement seront plus enclins à vous accorder des prêts. Pour cela, ils doivent avoir accès aux différents documents comme les études les bilans et les comptes de résultats. Cela va permettre de déterminer plus facilement les risques de crédit de la société.

Ensuite, le rachat permet également de bénéficier des infrastructures de l’entreprise comme les locaux, les différents systèmes informatiques, les mobiliers, les stocks, et même, les voitures de fonction. Vous n’aurez plus à vous soucier du côté matériel. Le savoir-faire et les connaissances des employés vous permettront aussi de grandir plus facilement. Au fil des années, ces derniers ont acquis des compétences et maîtrisent parfaitement leur domaine d’activité. Chaque salarié est donc opérationnel et vous n’aurez plus à effectuer le processus de recrutement qui peut parfois être long et fastidieux.

Un autre avantage essentiel dans le rachat de l’entreprise : vous récupérez le carnet d’adresses des clients. Vous économiserez ainsi vos efforts sur les différentes démarches de prospection. Il s’agit d’une étape importante pour pouvoir se développer lors de la création d’une entreprise. Toutefois, comme l’entreprise que vous souhaitez racheter est déjà connue dans son secteur, vous ne serez plus obligé de le faire.

Mais racheter une entreprise présente également des inconvénients. En premier lieu, figure le prix qui est assez élevé. En effet, le prix du rachat d’une entreprise revient généralement à plus cher que lorsque vous souhaitez créer votre propre société. Dans ce cas, le prêt à contracter auprès des banques est plus important et il vous sera alors nécessaire d’avoir un apport personnel qui est beaucoup plus important. Toutefois, votre apport peut être vite remboursé par les prochains bénéfices de l’entreprise. Ensuite, il est à noter que reprendre une entreprise, c’est aussi reprendre ses salariés. Vous aurez donc à travailler avec un personnel que vous n’avez pas choisi. Pour la pérennité de l’entreprise, il est important de réussir l’étape de transition. Si vous avez l’intention de changer les méthodes de travail, laissez aux salariés le temps s’adapter et ne manquez pas l’occasion de créer des liens avec eux. Enfin, pour assurer un avenir à votre entreprise et pour éviter les mauvaises surprises, il vous faudra bien cerner les raisons pour lesquelles l’ancien propriétaire souhaite vendre. En général, ils cèdent leur entreprise pour changer d’activité ou pour capitaliser leur patrimoine. Veillez bien à ce que ce ne soit pas pour des raisons de difficultés financières ou à cause de problèmes qui peuvent être essentiels et préjudiciables pour l’avenir de l’entreprise.

3 façons de racheter une entreprise

Si vous souhaitez racheter une entreprise, il existe 3 façons de le faire à savoir le rachat de fonds de commerce, le rachat des titres et le rachat par une holding.

Le rachat de fonds de commerce

Cette option vous permet d’acquérir les biens corporels et incorporels de l’entreprise. Les éléments incorporels sont la clientèle (l’ensemble des personnes en relation d’affaires avec l’entreprise), le nom commercial, le droit de bail; l’enseigne, les droits de propriété industrielle, littéraire et artistique). Les éléments corporels sont composés des marchandises et du matériel et de l’outillage (machine, outils, véhicules…). À noter que cette forme de rachat vous permet d’éviter de reprendre les dettes et les créances de la société. Toutefois, avant de reprendre l’activité, il vous sera nécessaire de faire une publication officielle.

Le rachat des titres

Les titres désignent les parts sociales du capital d’une entreprise. Ce type de rachat revient à acheter l’intégralité des éléments constitutifs d’une entreprise. L’un des principaux risques, c’est que vous allez acquérir toutes les dettes et les créances inconnues qui vont apparaître après la date de cession. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il vous sera nécessaire de signer un acte de garantie de passif, et même, d’actif. Veillez également à engager un expert pour vous conseiller.

Le rachat par le biais d’une holding

Une holding est une société qui a pour vocation de détenir d’autres entreprises ou des titres. Cette forme de rachat permet de bénéficier de nombreux avantages que ce soit au niveau pratique, financier ou bien juridique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici