Nos conseils pour engager votre premier collaborateur

Nos conseils pour engager votre premier collaborateur

Vous avez créé votre propre entreprise ? Félicitation ! Maintenant, il vous faut passer à la prochaine étape : engager votre premier collaborateur. Cette étape est importante, car l’implication, le savoir-faire de ce dernier vont avoir des impacts sur le développement et sur la pérennité de vos activités. Engager un salarié relève de nombreux questionnements. Pour vous aider dans votre démarche, ces quelques lignes qui suivent vont vous être très utiles.

Se poser les bonnes questions pour engager un premier travailleur

Embaucher un premier collaborateur constitue une grande décision. Il vous faudra vous pousser les bonnes questions pour que cette étape se déroule le mieux possible. Certains entrepreneurs hésitent en général à franchir le pas. Toutefois, si vos activités vont bon train, embaucher est l’une des suites logiques. Voici quelques questions à se poser avant pour franchir le cap de l’embauche :

Votre entreprise va-t-elle croître ?

En premier lieu, il vous faudra savoir si votre entreprise, en terme de revenus, de marché et de clients est en pleine croissance. Pour cela, faites une comparaison des chiffres avec ceux des années précédentes. Avec une tendance à la hausse, il est fort probable que votre entreprise va encore perdurer à l’avenir. Vous avez de ce fait la certitude que votre activité connaîtra une croissance constante.

Quel est le profil du collaborateur dont vous avez besoin ?

Il est nécessaire de déterminer le profil du collaborateur dont vous avez besoin. Afin de répondre de manière objective à la question « est-ce que mon entreprise est en mesure de payer les salaires ? », il est impératif de savoir le profil du collaborateur. En effet, une assistante administrative n’est pas rémunérée de la même façon qu’un commercial par exemple. De ce fait, veillez à définir le profil idéal que vous souhaitez engager. Réfléchissez aux tâches que vous souhaitez déléguer et celles que vous souhaitez assurer vous-même.

Êtes-vous en mesure de payer les coûts salariaux ?

Bien sûr, engager du personnel vous permettra de déléguer les différentes tâches et ainsi d’alléger votre charge de travail. Toutefois, engager un collaborateur est un investissement important et va avoir un impact significatif sur l’entreprise. Après avoir analysé la croissance de votre entreprise, il vous sera également nécessaire de déterminer le coût de votre nouveau collaborateur. En fonction de votre capacité à payer les salaires, vous pouvez prendre la décision d’engager de manière temporaire ou bien définitive. Si vous vous doutiez que vous ne puissiez pas payer les salaires, il vous sera possible d’engager votre collaborateur de manière temporaire. Dans ce cas, il vous faudra trouver un travailleur intérimaire ou bien un étudiant. Toutefois, avec cette option, il vous faudra prendre en compte que vous allez investir du temps dans la formation et que ces derniers vont travailler sur une durée déterminée. Il est donc nécessaire que vous pesiez le pour et le contre de cette solution. Il vous sera également possible d’engager un collaborateur à temps plein ou à temps partiel. Le dernier cas est certes, plus avantageux côté social, toutefois, un collaborateur à temps plein constitue toujours une solution permanente.

Après avoir répondu à ces différentes questions, vous êtes certain que vous avez besoin d’une aide pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Pour trouver le bon collaborateur, il vous faudra établir le profit et ses fonctions, rédiger et publier l’offre et faire passer des entretiens de sélection. Il est à noter que l’étape du recrutement est souvent difficile et peut prendre beaucoup de temps. Lors des entretiens, sondez les motivations des candidats. En tant que manager, veillez à ce que ce dernier corresponde à votre entreprise. Lorsque vous avez trouvé la perle rare, veillez à avoir des compétences managériales en examinant l’aisance lorsqu’il effectue les tâches, en évaluant régulièrement s’il est au bon poste…

Quelles aides pour engager un premier collaborateur ?

Lorsque vous engagez votre premier collaborateur, il vous sera possible de bénéficier d’aides. En premier lieu l’aide TPE jeunes apprentis s’adresse aux entreprises qui ont moins de 11 salariés. Elle est fixée à environ 1 100 euros par trimestre lorsque vous recrutez en contrat d’apprentissage, un jeune de moins de 18 ans à la date de la conclusion du contrat. Ensuite, vous pouvez également bénéficier d’une mesure d’aide à l’emploi « premier engagement ». Lorsque vous engagez un premier travailleur avant 2020, les cotisations patronales de bases sont à zéro, et ce, sans limite de temps. D’autres aides comme les aides pour l’embauche dans les zones en difficultés, les aides pour l’embauche d’un demandeur d’emploi, et les aides pour la formation d’un jeune en alternance sont également envisageables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici