Comment choisir un bon MLM ?

Comment choisir un bon MLM ?

Comment choisir un bon MLM ?

C’est une question que l’on doit se poser quand un débute dans le MLM : comment choisir un bon MLM ? 10 façons de choisir une excellente opportunité de marketing de réseau.

Si certaines opportunités de marketing de réseau sont des escroqueries visant à vous escroquer de l’argent, la bonne nouvelle est qu’il existe bien plus d’opportunités qui peuvent être bien intentionnées, mais dont les résultats sont médiocres pour un certain nombre de raisons. Alors, comment discerner une bonne opportunité dans un marché aussi vaste ?

Voici dix questions à poser sur l’entreprise pour laquelle vous pourriez travailler, qui vous aideront à faire un choix judicieux quand viendra le moment de choisir le bon MLM.

1. L’entreprise existe-t-elle depuis au moins cinq ans ?

Si vous voulez que les efforts que vous faites aujourd’hui portent leurs fruits à long terme, choisissez une entreprise qui a prouvé qu’elle a l’intention de rester en activité à long terme. Environ 90 % des entreprises de marketing de réseau échouent au cours de leurs deux premières années d’existence. Vous ne voulez pas investir votre temps et vos ressources précieuses – sans parler de votre avenir – dans une entreprise qui ne sera peut-être pas en activité le mois prochain.

2. L’entreprise est-elle bien capitalisée ?

Quand vient l’heure de choisir le bon MLM, vous devez vérifier si l’entreprise est solvable, c’est-à-dire qu’elle dispose du capital nécessaire pour se développer, maintenir une infrastructure solide, attirer des cadres talentueux, suivre le rythme de la technologie et payer vos commissions, alors vous pouvez aller de l’avant.

Les sociétés cotées en bourse sont tenues de divulguer leur situation financière de manière très détaillée tous les 90 jours à la Commission des opérations de bourse (COB) et à d’autres organismes gouvernementaux. Malheureusement, les données financières des sociétés privées ne sont pas accessibles au public, et vous devrez donc peut-être prendre un risque en travaillant pour l’une d’entre elles. Vous pouvez néanmoins vérifier leurs bilans comptables sur société.com

3. L’entreprise offre-t-elle des produits ou des services uniques ?

Assurez-vous que les produits ou services ne sont pas facilement disponibles ailleurs – surtout à un prix réduit – et qu’il ne s’agit pas d’un produit ou service « moi aussi » qui fait l’objet d’une concurrence acharnée. C’est un impondérable quand il faut choisir un bon MLM.

4. Le produit ou le service répond-il à un besoin réel ?

Vous avez probablement entendu des histoires d’horreur sur des gens qui se retrouvent avec un garage rempli de filtres à eau ou d’autres articles coûteux. Cela arrive parce que seuls les autres distributeurs achètent le produit à ce prix. Votre produit ou service doit répondre à un besoin réel à un prix équitable, et il doit exister un vaste marché inexploité pour ce produit ou service. En d’autres termes, il doit offrir une valeur énorme, de sorte que le client soit le plus grand gagnant.

En outre, si vous subissez des pressions pour acheter plus de produits avec l’attrait d’être placé dans une catégorie de vendeur « d’élite », c’est un signal d’alarme. Détournez-vous immédiatement de cette opportunité.

5. Le produit ou le service est-il à la mode ?

Vous ne pouvez pas vous constituer un revenu résiduel à long terme si le produit ou le service n’a qu’un attrait à court terme. Pensez toujours au long terme. Le produit ou le service doit plaire à vos clients au-delà du présent. La catégorie santé et bien-être, par exemple, a tendance à être performante.

6. Pouvez-vous générer des revenus immédiats ?

Vous devez être en mesure de financer vos efforts de marketing et d’expansion à partir de votre trésorerie. Devoir investir des centaines ou des milliers d’euros au départ pour ensuite voir un retour sur investissement des mois plus tard n’est pas une bonne stratégie.

7. Le système de marketing tire-t-il pleinement parti de la technologie ?

Tout le monde ne peut pas être vendeur, mais tout le monde peut se brancher sur un système et des outils qui font la vente et le tri à votre place. Cela peut être aussi simple que des scripts ou des campagnes par e-mail ou aussi complet qu’un entonnoir de marketing. L’important, c’est que vous disposiez d’un système de marketing qui a déjà fait ses preuves et que vous n’ayez pas à faire des essais et des erreurs par vous-même.

8. La personne qui vous présente l’opportunité est-elle engagée dans votre succès ?

Si c’est le cas, l’entreprise est forte et le produit ou service est gagnant, alors vous réussirez. Vous devrez faire l’effort d’apprendre les systèmes et les processus qui le font fonctionner, mais il y a une grande différence entre un parrain et un recruteur. Un sponsor encadre, motive et forme les gens tandis qu’un recruteur se contente de les inscrire et, dans la plupart des cas, les abandonne une fois leur commission perçue.

9. Y a-t-il un moyen de développer votre entreprise à temps partiel sans perdre vos revenus à temps plein ?

L’entreprise doit disposer de systèmes automatisés capables de faire le gros du travail, comme la vente et le tri, pour que vous puissiez utiliser efficacement votre temps limité. Pouvoir créer votre entreprise à temps partiel tout en conservant votre revenu à temps plein est la façon la moins risquée de passer à une nouvelle source de revenus.

Pages similaires

10. Comment choisir un bon MLM : Vous amuserez-vous ?

Il est important de garder cela à l’esprit quand vous devrez choisir un bon MLM, vous devez vous amuser avec vos partenaires commerciaux tout en travaillant ensemble pour construire une entreprise à long terme. Vous devrez y travailler pour en faire une réussite. Avec la bonne opportunité de marketing de réseau, c’est réalisable.